Claudia Lechevallier, l'art en argent

Mon métier, c’est la concrétisation d’un rêve que j’avais depuis longtemps. En 2011, après avoir été contrainte à un changement de voie de professionnel, j’ai décidé de faire ce que j’avais toujours désiré : créer des bijoux. J’ai découvert par hasard cette technique de création de bijoux en métaux, à partir de pâtes. Ça a été une révélation pour moi ! J’ai passé les niveaux 1 et 2 d’Art Clay Silver, et obtenu la certification instructeur en 2011 et 2012.

La technique de pâte d’argent a été inventée dans les années 90 par Aida Chemical au Japon. Quelle idée fantastique ! Le but étant de recycler l’argent de déchets de l’industrie du film et du cinéma. Actuellement, on récupère aussi les métaux des circuits imprimées des appareils électroniques. Le métal étant sur la forme de pâte (argent pur à 99.9%), on peut la modeler, créer par moulage, tout en laissant libre cours à sa créativité. Ensuite, après le séchage, on cuit le bijou à haute température, on polit ou on effectue la technique choisie. Il existe aussi d’autres types de pâtes à métaux comme le cuivre, bronze et or.  Mon atelier se trouve derrière la Boutique Aÿa, à Porspoder. Le bord de mer et la nature sont des sources d’inspiration pour mes créations...

thibaut jamet, ailleurs création

 

La lumière attire l'œil, la nature attire notre attention.

 

au gré de mes promenades j'aime ramasser tout ce que la nature m'offre (bois flottés, mousses, lichens ....) pour les mettre en lumière.

Adepte des jeux de contraste entre les matières, je joue avec le bois, le béton, le métal et la lumière.

dans un esprit soit très contemporain soit très nature j'aime me laisser inspirer par la matière, les formes, les émotions....

    

Bienvenue dans mon univers.

 

chapline, créatrice d'obo (Organic & beautiful objects)

OBO (Organic & Beautiful Objects) crée des articles écologiques inspirés du bord de mer, ainsi que la pâtisserie du salon de thé. 

Chapline, créatrice de la marque, a installé son atelier dans le jardin d'Aÿa, où elle donne chaque jour naissance au fruit de son imagination.

Maïna Maugard est Aime Tréma 

Maxime d'estately

L'admiration de la matière et de la forme, c'est ce qui transparait des objets de Maxime qui au travers de techniques de travail du bois, du textile, et des combinaisons de matières conçois et réalise des objets modernes et éthiques, utiles ou décoratifs.


"
J'ai toujours à cœur de créer et d'apprendre à faire, d'apprendre tout court. Formes, lignes, techniques, supports... le design m'enthousiasme. C'est le bois que j'ai épousé pour m'exprimer et concevoir des objets aux design modernes et inspirés." Maxime

la céramiste julie Loaëc

Virginie Gestin de Yo Yarn Over

charlotte de la fée du lutin

J'ai créé la Fée du lutin en 2006, passionnée par le textile sous toutes ses formes.

J'aime mélanger les matières, les couleurs et les différentes techniques qu'offre cet univers. En 2014 j'ai changé d'orientation professionnelle et je reviens aujourd'hui au sein du collectif Aya avec des petites séries de créations et une envie d'utiliser des matières naturelles et éthiques, mais également de recycler les coupons et chutes de tissus accumulés aux fils des années. 

Dely et ses bijoux en chambre à air recyclée

mad.bzh et sa belle carterie bretonne

MAD BZH est une marque nouvellement déposée dans les
filets Bretons qui propose des visuels élégants (mais pas que)
sur le thème de la Bretagne !
MAD BZH surfe avec légèreté & humour sur ce qui fait de la
Bretagne une région si singulière ! Un graphisme frais, original
& décalé à votre disposition !
Les expressions utilisées par la marque sont des expressions
quotidiennes détournées pour coller à l’univers de la Bretagne
et au mode de vie des Bretons.
Pour que ces mots légers nous accompagnent dans notre vie
de tous les jours, les visuels MAD BZH sont déclinés sur dessupports divers et variés mais toujours utiles !